+ notules

| 04 | 06 | 07 | 10 | 12 | 13 | 16 | 17 | 19 | 21 | 23 | 27 | 30 | 31 | le mois suivant |

4 mai, 15:22
je m'ennuie ultra fort en réunion, jpp.

6 mai, 14:12
j'attends sous les arcades à l'abri de la pluie les collègues pour une transmission de lien, j'ai eu ma 1ère dose de vaccin tout à l'heure, j'étais toute émue, les larmes pas loin
je possède un manque de projection

00:04
de la fatigue (comme un ressac), un poil de tristesse et un grand sentiment de solitude.
DES SOUPIRS

7 mai, 9:30
des rêves de grands parcs aquatiques
et o√Ļ je discute avec n* dans la for√™t et le ram√®ne √† la maison parentale pour qu'il prenne une douche, se pose un peu.

(hier donc une légère insomnie teintée de larmes en détresse)
note : ne pas transformer la fabrication du site en un travail. c'est un jeu.
une photo prise avec mon t√©l√©phone, un selfie sans t√™te o√Ļ on voit mon hoodie √† poche ventrale et mon sous-pantalon et mes pieds nus sur le faux carrelage de la cuisine
19:48
je cherche mes pensées qui s'évaporent, light-headed (le vaccin hier!); comme un pas-tout-à-fait évanouissement pendant des heures

des ficelles et autre sorte de lacets, posées sur un plaid

le 10 mai, lundi, 22:35
la lecture de cent ans de solitude est moins extraordinaire qu'escomptée ; c'est dommage ces oeuvres dont il aurait fallu laisser seule la première impression

beaucoup de choses sidérantes en ce moment, ça amène des intrigues de dépersonnalisation pas très agréables ; à quoi bon.

le 12 mai, après 21h
j'aime beaucoup le blog de tanx.

je mets à jour les dérives zotero, j'avais oublié Monoskop

2:44, (après d'une soirée re8, fini)
longue infolettre sur l'archivage, etc. y répondre ? (oui)

ce jour, le 13. j'écris dans les balises du code directement. les notules de ce début de mois de mai sont des petites notes rapides, à la volée, sans doute pour ne pas se perdre complétement dans le silence comme cela arrive parfois. La mémoire flanche, je lis des choses ou je prends des notes ailleurs et je les oublie.
En parlant de notes, gr√Ęce au wiki d'Herminien, je peux dire bye-bye √† Keep et welcome to Joplin.

La brume du réveil agacé se dissipe, ouf.
Ah oui, hier j'ai repris le changelog ! j'y écrit :

je n'ai pas gard√© le rythme de publication des notules quotidiennes bien entendu et je me suis r√©p√©t√©e qu'il ne fallait pas que le site devienne un travail et reste un jeu. demain, c'est f√©ri√©, on s'y remettra doucement, il y a des pistes partout anyway. la t√™te est pleine et les capacit√©s d'appr√©hension du r√©el lointaines, l'entreprise g√©n√©rale para√ģt soudainement bien trop immense pour moi. comment est-ce possible de fabriquer des choses qui d√©bordent autant de son contr√īle ?

il est 13h, et je m'√©parpille entre des onglets ouverts, des petites modifications html par-ci par-l√† en √©coutant des recos yt jazzyesque..! c'est tr√®s dr√īle d'ajouter des loading="lazy" aux images de l'album lazy, voil√†.

je me demande si je retournerai au bureau avec le 2e écran un jour, ou si je vais rester sur le lit assise en tailleur ou avec l'ordi sur les genoux... je laisse la place du bureau pour m'encourager à faire le bricolage du zine insta-gram, mais ça n'a pas l'air de fonctionner. autre chose en suspens : apex malgré la nouvelle saison et le nouveau perso (et les jv de manière plus globale - faut dire que j'ai dl des trucs sur ggn sur le pc fixe mais que le partage réseau est encore cassé, snif.)

il y a un .txt qui tra√ģne dans post/2021/mai dont je n'avais plus le souvenir, comme une √©bauche de suite de l'explo du small-web du mois dernier. du coup, je me demande si ce ne serait pas mieux de publier les notules ainsi, en modifiant la m√™me page plut√īt que d'en fait plusieurs comme en avril (o√Ļ l'entrain de la v3 le permettait).

dimanche soir, le 16, presque minuit. je suis en train de bricoler calendar.html? √† partir du code du sunday site de laurel, je supprime des bouts de machin en regardant si √ßa fonctionne encore √† peu pr√®s. la couleur de fond est piqu√©e √† asciiland; site d√©couvert gr√Ęce aux √©ditions du commun et le dernier livre re√ßu et lu Se faire virer.
une photo d'une page du livre Se faire virer:
  La collection des réels réunit des textes et des récits de vie se tiennent au bas du ventre comme le poids des souvenirs.

  Le r√©el dans sa dimension sociale, vivante, √©prouv√©e, chahut√©e, le r√©el pour rappeler au go√Ľt de vivre, √† l'autre, au commun.

  C'est ce qui est, ce qui souffle en chacun et chacune d'entre nous, la pulsation et la chair.

  Non-fiction, auto-fiction ou récit, le réel se matérialise par les mots et le rythme. Et c'est à travers eux que nous entrons au coeur de ce qui fait la singularité de chaque personne, son intimité.

  Une intimité qui porte les motifs d'un avenir collectif et commun.
J'aime beaucoup ce qui est dit dans ces phrases.

je viens de décaler 13notules et la prochaine sur le template de smallweb.html... mh je ne sais pas trop quoi en penser encore. il commence à se faire tard anyway, i should go to bed. (oh, je peux ajouter le calendar dedans !!)

17 le bruit de la pluie double (sur les pavés et le toit ; des gouttières)
q. dort sur le canap√© √† c√īt√©
je lis des choses qui proviennent des RSS; un documentaire sur l'En Rue m'attend ensuite et l'ami castor est de retour.
je bois du jus de pomme √©pais qui a le go√Ľt de la compote.
tout est calme dans la pénombre
une capture d'écran du documentaire sur l'En rue à St Pol Sur mer : c'est une maison sur laquel on peut lire un insigne 'Musée vivant du débrouillage'

19/05/21 10:47
#listeningto: Mixtape - What do you do to slow it down
oh tiens, il y a un prototype d'une version 2 de domino !!. en jouant à Before your eyes je repensais justement à cet arbre généalogique des jeux narratifs à faire avec domino, un brin de motivation s'ajoute alors avec l'idée de tester cette v2 !

fin d'après-midi: pourquoi je fais des diptyques ou triptyques des choses que j'observe / consomme ? à l'instant, des zines en recherches et ce matin sur deux films vus à la suite

organiser le monde pour ne pas qu'il s'écroule ?

soir
oh no une migraine √ßa faisait longtemps.. la moiti√© de mon cr√Ęne absorb√©e par la douleur et mon oeil qui s'enfonce dedans
bien s√Ľr, c'est le soir o√Ļ les voisines d√©cident de faire la f√™te mais le rythme des bruits de pas d'√©l√©phant ne s'accorde pas √† celui du mal de t√™te

21 matin
je chiale en ré-écoutant cette conversation entre brit marling et sam(?)

- c'est rigolo comme les larmes sont r√©-appropri√©es ces derniers temps, je trouvais √ßa √©trange de ne plus jamais pleurer depuis deux trois ans, depuis le d√©but du boulot environ, et l√† √ßa se r√©-ouvre, sans doute que le psy-supervision (en fait, c'est simplement un psy o√Ļ la th√©matique est le travail mais le processus psychique est le m√™me qu'un psy tout court non ?) n'y ait pas pour rien

- je jette un coup d'oeil sur le fanzine du compte insta de brit marling que j'avais commencé à fabriquer un soir et je suis surprise qu'il soit pas trop mal

à quoi je ressemble ? je fais juste des trucs
sans conscience
je glisse
toujours
sans appartenir (quelque part / à quelque chose)
les énigmes me bouleversent quand elles sont nommées ailleurs
et au creux,
à qui je m'adresse ?
(au vent qui me porte, ce n'est pas vrai juste léger)
simplement, toujours, pour ne pas se perdre tout en pouvant dispara√ģtre

--
pourquoi je n'effectue jamais ce que je prévois quand j'ai le choix ?

dimanche soir, le 23
je lance un stream de katbamkapow, elle joue à wilmot's warehouse uh oh

et je viens de finir i am dead (ce sont les mêmes devs)
et avant j'ai lu les derniers cailloux*, o√Ļ va le blanc, quand la neige fond ? (√† propos de la mort, en douceur)
etc.

lundi 24 férié
je pense souvent à cette vidéo, sur le consentement élargi au-delà des corps

jeudi 27 en fin d'après-midi
j'agrémente cette page de petites choses, doucement. je suis en week-end pour 5 jours, yay! mais un mal de tête vaguement nauséeux persiste depuis quelques jours. des jours de silence.

dimanche 30, après-midi
je joue à UnearthU, il faut écrire a gratitude list ? i'm grateful for q. whom feeds me everyday; i'm grateful for a little sun; i'm grateful for the cuteness of the cat; i'm grateful i find wonder still and play.

le site commence à m'ennuyer ça y est, again. alors j'ai fouillé dans l'onglet homeweb et à partir du site de emma rae bruml* norton, je me dis que je pourrais essayer de faire de nouvelles choses en partant de ce syllabus ? puis il y a quelque chose de l'ordre du collaboratif collectif bac à sable qui me plait, ou encore des échos avec ce catalogue de screenshot of a desktop as a selfportrait. anyway, trouver de l'air frais.

du coup je découvre le travail de Paul Soulellis, et je lis son texte sur le fait de publier.
√ßa m'ennuie d'√™tre toujours tiraill√©e de m√©pris envers des trucs artistiques bobos et √† la fois √ßa me parle quelque part; il y a la catastrophe intermittente du monde qui s'√©croule qui tient en tenaille le fait de ne pas se perdre en r√™veries illusoires, l'inutilit√© profonde ressentie √† des expos d'arts contemporains, car ce n'est pas le moment, il y a plus important √† faire. (c'est ce que m'√©voque ces explorations mais l√† il semble y avoir tout de m√™me quelque chose de l'organisation, du soin radical mutuel, m√™me si les entours me font peur du vide √† c√īt√©, pas loin) - je suis souvent d√©convenue par ces pens√©es parasites qui m'emp√™chent d'appr√©cier, de me plonger enti√®re; comme ce que je fabrique, pour supporter la fatigue du quotidien salari√© idk. est-ce que je m'excuse de mes inepties car je distribue du caf√© dans la rue ? c'est un peu nul. anyway, toujours le m√™me mouvement: trouver des √©quilibres.
(des idées filaires qui s'estompent quand on s'en approche)
-
sinon, je suis contente de tomber sur un site o√Ļ je n'ai pas besoin de zoomer √† 130% pour y lire agr√©ablement !! (je consomme quasi tout internet en 130%)

31/05/21 08:49
mince, UnearthU demande à nouveau de faire une liste de gratitudes: Im grateful for sleeping well, im grateful to have money on my bank account, im grateful for a day off work, etc.


+ zone

après-midi au bus social, j'ai tenté de remplir un dossier mdph avec t., il va bien en ce moment, il danse, même si quand il s'éloigne il parle à des personnes que nous ne voyons pas, et que ses paroles se mêlent d'insultes en roue libre
c'est long un dossier mpdh dis donc, c'est la première fois que je m'y colle; les dates s'embrouillent dans le passé de t., on fait une pause il me demande en mariage les yeux pétillants,

il m'appelle princesse

on se connait depuis 3 ans même si nos chemins ne s'étaient pas recroisés depuis longtemps. au départ on le voyait dans le groupe du [parking], avec ses allures de bagarreur dragueur, à scander ses princesses en jetant des regards noirs ailleurs, j'étais mal à l'aise face à lui
puis on s'occupait de son copain qu'il hébergeait dans son appart sans électricité, pas loin de l'expulsion et on se rencontrait un peu plus au calme.
alors il demandait à me causer et fondait en larmes en parlant de sa mère décédée et ça l'étonnait car il ne se livre jamais à personne
il a disparu à la fin de l'été, radio rue évoquait une embauche suite à un TIG

nos chemins se sont recroisés il y a quelques semaines dans un foyer d'hébergement d'urgence,
des retrouvailles surprises
il n'était pas à l'aise avec la présence d'une collègue inconnue et coincé dans un bureau, il a presque fui l'entretien par honte de ses pleurs mais il est resté et aurait voulu qu'on reste là ensemble toute la nuit dans cet espace rassurant
moi j'étais étonnée qu'après presque 2 ans sans se voir, le lien tissé soit toujours là et lui permette de trouver un peu de calme et de réconfort


+ misc

On travaille à la main : contente de trouver cette brochure qui entre tout à fait dans mes préoccupations, je me souviens avoir également sauté de joie en lisant des articles de la revue Z sur cairn il y a quelques temps.Le GPS est mort, vive le GPS ?
S'abonner, alors. J'aime bien les revues.

une capture d'écran du site glad-glyph qui donne des synonymes allitérés quand on lui propose deux mots (ici soft dreams'

le résultat avec les mots 'hyper sleep'le résultat avec les mots 'sloppy person'le résultat avec les mots 'delicious food'

Je ne suis pas trans dans la forêt

Mapping learnscapes : de la psychogéographie avec de l'arpentage !

reading Unicode à gogo

Dataphys : toucher la donnée, de -3000 à nos jours

madness is a strategy : "madness is in my body. anger’s bubbling, burning, blossoming. it lives in each of us. a red lake. I tend to boil over. my heartbeat is a language of verbs, a late-summer reservoir of water."

Browser Wish List - Tabs and bookmarks are the same thing : "A bookmark is just a closed context, and a tab is just an opened context."

les petites peurs des miettes

A Dozen Fragments On Playground Theory : "simply constructing skeletons for dreams."

a drawing of Disa Wallender of a person in a cloud-pyjama ?
(Disa Wallender is one of my favorite artist i guess?)

KIDS process

Ethnographie de l'écriture imaginale : soin, éthique, politique

tartine du 11 mai


+ notatweet

ūüźÖūüĒ• @notoriousbigre ¬∑ 19 mai
Je relance d‚Äôun ¬ę r√©silience partout, r√©sistance nulle part ¬Ľ dans le dernier Monde Diplo


A.M. Nuage avec une tornade @spaceprole · 19 mai
i'm not too worried about the crypto crash. what are the traders going to do? jump out the window of THEIR MOM'S BASEMENT??

arjun ram srivatsa @arjununcle · 17 mai
i truly believe we're only put on this earth to hang out

DIRTūüĒ•SULFUR PREORDERS @dirtcup_art ¬∑ 17 mai
mushrooms are the ultimate food experience. Meat without meat. Vegetable without vegetable. A sin without sin. Beautiful. Mysterious. Elegant. Decedent.

Tomzilla @NewSovietPoster · 15 mai

Christin @hexprax · 29 mai
My mom can always tell when a painting is about someone‚Äôs mother. She will point across the room and go ‚Äúmother painting‚ÄĚ and it will be a painting of a dead fish, but then you walk over there and read the little card and it the title is, My Mother‚Äôs Hands

liz @lizzposting · 28 mai oh to be reading in my seagull bed
une image d'une personne allongée sur un lit / baldaquin en forme de mouette

vena @wiredg1rl · 27 mai
Honestly no offense but i love falling asleep And sleeping. i love being Unconscious


+ imagedump

la photo d'une porcelaine en forme de fus√©e avec la t√™te de deux chiens aux hublots la photo d'une bo√ģte de la poste o√Ļ d√©poser son courrier avec un mot coll√© dessus : 'Utiliser l'autre boite aux lettres svp, celle ci est occupee par les oiseaux en ce moment Un dessin de vampireUn dessin de jardin Un sch√©ma avec 4 cases : 'Get a new idea' --> 'Start new project' --> 'Tell everyone' --> retourne √† la premi√®re case, tandis que la case 'Finish project' n'est reli√© √† rien une illustration d'oie avec des poireaux en coiffure un plateau de monopoly Foucault edition : toutes les cases sont des prisons


+ ideas

[x] faire un flux rss à la main avec ce guide ?
j'aimerai réussir à faire une petite animation sur le + des titres
à l'occasion du petit docu sur l'En-rue, faire une petite page à ce propos ?
à l'occasion du visionnage de 2 films d'horreur qui raconte la même histoire, faire un post à ce propos ? [yes]
page de tests de personnalité débiles ou non


+ calendar

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
watched and liked : amulet by romola garai
17
played and blinked : Before your eyes
watched : ratu ilmu hitam by kimo stamboel
18
watched and meh: impetigore by joko anwar
19
20
21
watched and big meh: the lodge
bingewatched: search party S2
22
started to play: the wild at heart
fini de lire: Cent ans de solitude
23
bingewatched: search party S3
played and liked: i am dead
-
24
bingewatched (en accéléré): search party S4
25
starting to read: O√Ļ sont les gens du voyage ?
26
read: Peau d'homme & Moi les hommes, je les déteste
27
slept in front of Pumpkinhead (again)
28
read: le secret des cailloux qui brillent & la terreur féministe
29
bingewatched: devs
-
-
30
fini: Them
started to play: UnearthU
31
started to read: Rien du tout


home |¬∑¬∑| ūüĎć